• BeezenBlog

Les chiffres 2020 de Beezen !

Mis à jour : févr. 25


2020 – une année spéciale – une année de transition pour tous et notamment pour Beezen qui ayant déjà fait le choix de la transparence (la transparence, une de nos 6 valeurs déterminantes) va plus loin dans sa quête d’un nouveau paradigme de fonctionnement managérial. En route vers l’Opale.

Bilan et prospective de son fondateur, Jean-Marc Benaily.


"L'année 2020 aura été une année particulière. Nous avons dû adapter en permanence notre outil de travail. Nous avions planifié plusieurs sessions de recrutement de nouveaux collaborateurs en France, Tunisie, Maroc et au Sénégal, qui ont été annulées.


Dès le mois de mars et du 1er confinement, un vent de panique ayant traversé l'économie française, nous nous sommes rapprochés de nos clients pour identifier avec eux les effets collatéraux de cette crise sans précédent sur nos projets en cours. Quelques missions ont été suspendues, d'autres sont passées au part-time. La mise en place du chômage partiel et celle du PGE nous ont permis de réfléchir et d'analyser les risques et opportunités qui pouvaient en découler.

J'ai régulièrement échangé avec nos CODIR et COMEX ainsi qu'avec tous nos collaborateurs pour leur communiquer des informations sur la situation de l'entreprise.

Nous avons de bons fondamentaux, une trésorerie saine, très peu d'investissements financiers et de prêts contractés et un poste client bien réparti entre les différents secteurs économiques et tailles d'entreprises.

Nous avons terminé l'année 2020 avec un CA de 8,3 M€ pour un objectif de 10M€. Cela nous renvoie au CA réalisé en... 2018 !

La mise en place du chômage partiel conjugué à l'apport du PGE, nous ont permis de dégager un EBIT de 9%, de 3 points supérieur à notre prévisionnel et d'avoir un niveau de cash disponible suffisant pour amortir les retards de paiements de nos clients. Nos échanges avec deux d’entre eux, en grandes difficultés financières, nous ont amenés à négocier des échéanciers, parfaitement respectés.

Cette période m'a permis de préparer l'accélération de notre projet de transformation qui vise depuis plus de 2 ans à créer une dynamique bottom-up, afin que nos consultants soient plus engagés au sein de l'entreprise et acteurs de leur carrière.

La mise en place en 2019 d'un COMEX composé exclusivement de consultants, a permis la co-construction et le développement de projets tels la Beezen Learning Experience, notre plateforme digitale de formations en ligne. C’est ainsi que tout naturellement, en septembre 2020, j’ai été conduit à présenter

un nouveau paradigme managérial, dont le « self-management », est l’un des piliers de notre projet de transition vers 2021 qui s'accompagnera également de la réduction de nos overheads costs, passant de 14% cette année à 8% en 2023.


Keep it simple, keep it little traduit bien notre état d'esprit.


Influencé notamment par F. Laloux et son paradigme opale, mon objectif 2021 portera sur le déploiement de notre projet "opale" mais aussi la mise en place du BeezenWeb qui regroupant toutes nos applications et fonctionnalités, réduira le fardeau administratif, augmentera la productivité et améliorera la qualité de nos prestations.

Le premier principe de notre stratégie est d’assurer des équipes autonomes de consultants dans chaque métier : data intelligence, digital experience et conseil & transformation.

Le deuxième principe de notre stratégie résidera dans l’approche holistique (globale) des prestations de service en assistance technique.

Le troisième principe de notre stratégie sera une administration et une gestion minimales.

Pour conclure, j’espère faire reposer Beezen sur un modèle clair qui place l’impact social au cœur de toutes nos actions. »


109 vues0 commentaire

Posts récents

Voir tout